Historique

La Fondation de l’entrepreneurship tient à souligner la vision et la passion de Paul-Arthur Fortin, un entrepreneur dans l’âme qui, en 1980, a initié un mouvement de changement social et a jeté les bases de l’organisation que la Fondation est aujourd’hui devenue. Nous le remercions et lui avons demandé quelques mots pour dépeindre le contexte dans lequel est née et a évolué la Fondation.

La Révolution tranquille des années 60 n’a pas rempli ses promesses de développement économique dans plusieurs régions et localités du Québec. Trop souvent, les approches technocratiques et centralisatrices ont paralysé ces milieux. On a oublié quelques évidences, dont celles-ci :

  • L’entreprise crée la richesse et l’emploi;
  • L’entrepreneur crée l’entreprise;
  • Le potentiel entrepreneurial pour créer les entreprises nécessaires et garantir un développement durable existe dans nos milieux.

C’est dans ce contexte qu’a été créée en janvier 1980 la Fondation de l’entrepreneurship. Il s’agissait alors d’une initiative modeste s’adressant principalement aux localités et régions en mal de développement, voire de survie. La FQM est devenue rapidement une associée dans cette démarche suivie du Fonds de solidarité des travailleurs FTQ et progressivement de quelques autres.

« L’empowerment » local résume l’essentiel du message d’alors. La pédagogie de la Fondation de l’entrepreneurship s’exerce à l’occasion de conférences, de colloques, d’écrits de toute nature,  de mémoires aux diverses commissions parlementaires, etc.  Dans sa foulée, la Fondation suscite la création de quelques initiatives et en accompagne plusieurs autres comme : Ressources Entreprises, La collection Entreprendre, Place aux jeunes, le mentorat pour entrepreneurs, la Revue Organisation, SOLIDE, des colloques annuels, des concours en entrepreneuriat, etc.

Bref, avec une équipe restreinte et un budget modeste, la Fondation s’efforce à raviver le feu de l’entrepreneuriat au Québec. Dans cette foulée, des initiatives naissent, telle l’annonce en 2004 du « Défi de l’entrepreneuriat jeunesse », que l’on sait aujourd’hui reconduit jusqu’en 2014. Cette reconnaissance gouvernementale permet de consolider financièrement plusieurs initiatives déjà identifiées et de voir arriver sur le terrain une centaine d’agentes et agents de sensibilisation à l’entrepreneuriat.

Fin 2010, le Gouvernement enclenche une consultation sur une politique de développement de l’entrepreneuriat. Loin d’être une mode, l’entrepreneuriat est enfin reconnu comme un élément-clé de la prospérité actuelle et future de tous les Québécois.

Dans une société en pleine transformation où l’idée d’un État Providence agonise, des valeurs comme l’autonomie, la responsabilité, la créativité et la solidarité des citoyens sont désormais le gage d’une société saine, en mesure de s’assumer pleinement. Un Québec entrepreneurial animé par une véritable culture entrepreneuriale, voilà le projet de la Fondation de l’entrepreneurship.
signature Paul-Arthur Fortin

Paul-Arthur Fortin, Ph.D.
Fondateur de la Fondation de l’entrepreneurship

Novembre 2010



© Fondation de l'entrepreneurship, 2016    |    Conditions d'utilisation    |    Politique de confidentialité